lundi 24 novembre 2008

LES PLANTES D’AUTOMNE

plante

LES PLANTES D’AUTOMNE

Conférence du 14/11/08 à l’Espace Arc en ciel - Romans

Par Monsieur Pierre MANFREDI

Cette année qui a été humide, les problèmes d’estomac et les rhumatismes seront plus nombreux et importants. D’après les cycles, nous sommes jusqu’à demain (15/11/08 ) en « fragilité rate – pancréas » . Puis, du 15/11/08 et pendant toute l’année 2009, nous assisterons à une « fragilité reins »
A l’automne, de façon générale, on assiste à des problèmes liés à des dysfonctionnements d’un ou plusieurs des trois organes suivants qui interagissent entre eux : poumon, le gros intestin et la peau.

Signature des fragilités « poumon et gros intestin » sur la peau :
On suspecte une fragilité « poumon, gros intestin» chez les individus porteurs d’une ride verticale entre les deux yeux sur la glabelle. Un autre signe est lisible sur la face palmaire des mains, le sujet fragile de ces organes porte alors une triple ligne (et non une ligne simple) en regard de chaque articulation phalangienne.
Il existe d’autres signes lisibles sur un individu et correspondant à des fragilités d’autres organes. Exemples : Si le deuxième orteil est plus long que le gros orteil, on aura un individu avec une fragilité de l’estomac. Si à la face palmaire de la main, un individu présente à la phalange du pouce deux traits au lieu d’un, on peut penser qu’il présente un terrain de fragilité prédiabétique. Les trisomiques 21 ne présentent pas de deuxième ligne dans le creux de leurs mains (lors de l’organogenèse, à la formation du cerveau, ils garderaient leurs mains ouvertes et non fermées comme les autres individus et, plus tard, après la naissance, ne présenteraient pas cette deuxième ligne) .

Poumon – Gros Intestin –Peau et cyclicité
La véritable période où les problèmes étaient les plus probables cette année correspondait à la période du 15 septembre au 15 novembre (avec dans les 18 derniers jours, c'est-à-dire de fin octobre au 15 novembre – compter 18 jours à rebours à partir du 15 novembre, une fragilité aussi de la rate – pancréas). Cette dernière fragilité « rate- pancréas » se retrouve dans toutes les périodes de transition entre deux loges énergétiques. De plus, au cours de la journée, l’énergie poumon circule et est la plus active de 3h à 5h le matin (heure solaire ) et est suivie de 5h à 7h par l’énergie du gros intestin. On peut en déduire par exemple que chez un asthmatique qui présente des crises entre 5 et 7 h le matin, il faudra soigner le gros intestin comme cause première de son asthme.
Rappel sur les bébés : ils ont tendance à se déshydrater beaucoup plus facilement qu’un adulte et par la peau. Leur surface corporelle est proportionnellement plus importante que celle d’un adulte. Il faut absolument éviter de faire respirer aux bébés de l’air trop froid (se repérer à la température de leur nez qui ne doit pas être froid, faute de quoi il faut augmenter la température de la pièce. Il faut aussi en automne éviter d’aérer les maisons trop tôt le matin alors que l’humidité est encore trop présente ( ne pas faire entrer l’humidité dans la maison ).

Quand poumon, gros intestin crient au secours
Un autre signe d’appel consiste en la perception de douleurs le long des trajets des méridiens d’acupuncture correspondant au poumon et au gros intestin. . Pour simplifier ces trajets vont du pouce de la main, cheminent sur l’arête représentant la continuité du pouce au niveau de l’avant bras pour se terminer pour celui du poumon au niveau de la clavicule et pour celui du gros intestin au niveau de l’aile du nez. On peut ainsi avoir des douleurs dentaires et des problèmes de la première sphère ORL relevant de la loge poumon – gros intestin et qui peuvent être soulagés par digitopuncture du point GI 4 situé au creux du pouce.
A l’inverse, tout ce qui fait barrage sur un trajet de méridien, empêche l’énergie de circuler. Cela peut être une cicatrice, une bague… .L’or doit toujours être porté du côté droit, jamais du côté gauche du corps.
L’autre signature d’un problème au gros intestin est constituée par une douleur de chaque côté du nombril par rapport à la ligne sagittale et à deux doigts de distance du nombril. Pour ce qui est du poumon, un poumon en souffrance, affaibli, sera lié à une douleur de part et d’autre de la troisième vertèbre dorsale.

Poumon, gros intestin et élément chinois
Le poumon est lié à l’élément métal en médecine chinoise. Il est par ailleurs remarquable de constater que beaucoup de gens se coupent sur le trajet du méridien du poumon (pouce, avant bras) avec du métal. De même en ce qui concerne d’autres éléments par exemple, une localisation fréquente des brûlures se situe sur le trajet du méridien du cœur (brûlé par le feu qui est l’élément qui correspond au méridien du cœur !).
La couleur associée au poumon est le blanc, la voyelle associée est le u. (visualiser du blanc en vocalisant le u ).
Pour mémoire : le a correspond au foie, le é au cœur, le i à la rate- pancréas-estomac, le u au poumon, le o au rein , le aum ( du a au u puis au m) au cerveau . (Remarque d’un participant : en tchi quong , le son du poumon est sssi ( le sifflement du serpent ).)
Exercice : plier ses deux bras devant soi et croiser les doigts de telle sorte que les pouces soient vers l’avant. Inspirer. Expirer en étirant les bras devant soi et en gardant les doigts croisés. A la fin de l’expiration on se retrouve bras tendus avec les auriculaires vers le haut. Par cet exercice, on fortifie le méridien du poumon.
En cas de problème au poumon ou au gros intestin, on peut avoir deux sortes de modalités de pathologies : excès de yang (chaleur, sècheresse) ou excès de yin (froid et humidité). En France sous nos climats, on a généralement en automne des excès de Yin, en particulier chez des individus qui présentent par ailleurs une fragilité « poumon » donc « métal » innée.

POUMON


Excès de yang

Excès de yin

Symptômes

-Nez sec, bouché
Gorge rouges, angines rouges
-Toux irritatives sèches ( ++ en rentrant dans une pièce chaude )
-Si glaires celles-ci sont sèches, collantes infectées
-Hyperthermie ( fièvre fréquente )et importante
-Tristesse mélancolie pleurs

-Nez qui coule comme de l’eau
-Glaires fluides
-Frisson, le sujet a froid
-Tristesse mélancolie pleurs

Plantes conseillées

-Nez bouché :huile essentielle (he) d’eucalyptus globulus ( fluidifiant de la morve)

-gorge irritée : he d’eucalyptus citriodosa

-angine rouge :lavande aspic ( fleur )

-poumon : bouillon blanc ( fleur ) marrube blanche ( fleur, feuille ) .on retrouve la « théorie des signatures » de Paracelse ! violette ( fleur), guimauve ( racine ) en particulier si glaires avec toux irritante et sèche )

-tristesse mélancolie pleurs : coquelicot (fleur) bourrache (fleur) safran (stigmates ).

Manger :radis noir, lait de vache, fromages de vache , sucreries

-Nez qui coule : he de eucalyptus radiata , agaric , gentiane jaune qui tous les 2 vont augmenter les défenses immunitaires (efficaces contre la baisse des globules blancs ) acerola ( apport de vitamine C ), Thym ( va agir dans les 2 cas mais davantage en excès de yin )

-Gorge avec glaires, poumon encombré : thym (surtout l’été ) , gingembre (racine), serpolet (surtout l’hiver ) pin sylvestre (macérât de bourgeon ou he )

Toutes ces plantes seront d’autant plus efficaces si elles sont chauffées ( à prendre dans une tisane )

-Peau : pensée sauvage

tristesse mélancolie pleurs :( avec du froid ) safran (stigmates ), millepertuis ( fleur ) origan

Manger : des oignons ( faire un sauna d’oignons*), du miel mais chaud , litchi( seul fruit exotique qui réchauffe reins et poumon) cannelle, cardamone, curcuma , coriandre ( persil chinois ) aneth (réchauffe reins et poumon) graines de fenouil (enlève excès humidité à l’intérieur du corps)

éviter Eviter : oignons ,litchi, cannelle, cardamone, curcuma , coriandre, aneth ,graines de fenouil

Arrêter : le lait ,fromages de vaches , radis noir et sucreries

Eviter :l’excès de crudités, le lait de soja , les fruits exotiques

*sauna d’oignons : on peut y avoir recours en début de refroidissement. Faire chauffer 2 kg d’oignons. Les mettre dans une serviette en y emballant ses pieds. Les réchauffer régulièrement en versant dessus de l’eau très chaude. Les vapeurs qui s’en dégagent entrainent la sudation, soignant , en son début , le refroidissement

GROS INTESTIN et PEAU


Excès de yang

Excès de yin

Symptômes

Constipation
Peau sèche, eczéma sec
Urines foncées
Langue rouge

Selles molles
Eczéma vésiculeux, suintant
Incontinence d’urines claires
Langue pâle
Chronicité de l’automne

Plantes conseillées

Constipation ( si vient de l’intestin avec les 2 points de douleur de part et d’autre du nombril ) : guimauve , si elle est opiniâtre : séné ( foliole ) frêne ( feuille )

Peau sèche : bardane( plante entière ) elle peut aussi nettoyer une bronchite , bourrache ( fleur )

Constipation froide (excès de yin : mauve diarrhée froide :myrtille ( baie) ,feuille de noyer. on peut aussi chauffer l’intérieur du nombril avec une rondelle de gingembre ou bien y mettre du gros sel que l’on chauffera avec un sèche cheveu ou en approchant un cigare .

Manger : pain grillé, fruits secs

A éviter


Eviter :l’excès de liquides le matin
Arrêter : le lait surtout si il est froid , l’alcool, les plats trop gras, les crudités

Quelques considérations et conseils pratiques :

Pour savoir où se situe l’individu à traiter ( excès de Yang, excès de Yin ? ) on se fiera sur 80 % des symptômes et aussi sur les symptômes du début.

Attention toutefois, il faut se souvenir qu’un excès de chaud devient du froid et inversement un excès de froid devient du chaud. Exemple pour combattre l’excès de Yang dans les poumons on aura intérêt à consommer : radis noir, lait et fromages de vache et sucreries. Cela va combattre l’excès de Yang dans les poumons mais va ramener du froid dans les poumons et le gros intestin .Ces aliments dernièrement cités sont donc à proscrire pour les gens frileux, craignant le froid. A l’inverse, si on souffre de constipation « froide » c'est-à-dire soulagée par une bouillotte chaude, chez un sujet frileux, pâle, qui a des frissons : il ne faut surtout pas lui donner de radis noir qui va irriter l’intestin et gêner la circulation d’énergie.

Si on fait dormir un enfant dans une pièce fraiche, il faut prendre la précaution de lui mettre un bonnet pour protéger les sinus. Toutefois si on se rend compte que son nez est froid, il faut alors monter la température de la pièce. Si le nez est froid, il se met à couler, cela entraine un blocage de l’énergie et une accumulation de froid qui rentre dans les voies respiratoires et, par excès devient du Yang avec ensuite un nez qui devient sec et bouché.

L’arthrose est un trop plein de froid dans le corps qui n’a pas été soigné avant. On doit si possible soigner les organes à la saison qui correspond pour empêcher les fixations d’énergie après.

Pour fixer le calcium sur le squelette : prendre du lait d’amande (le plus efficace) ou bien 4 amandes par jour. On peut compléter avec de l’avoine, du riz, des fruits secs sans oublier d’aller au soleil et de ne pas être sédentaire.

Les ballonnements après les repas viennent d’un excès d’humidité (origine rate- pancréas). L’humidité reste dans le corps, monte ou descend et peut provoquer une tendance à la stagnation alimentaire (rate pancréas – estomac : même loge énergétique Terre). Donc en cas d’humidité à l’extérieur, il faut éviter de consommer des crudités, des laitages et des fruits exotiques. De même, on a des blocages alimentaires et des ballonnements par excès d’humidité si on mange trop, trop vite, en étant trop stressé ou devant la télé. L’humidité augmente par l’énervement et le stress. L’humidité peut aller au niveau des reins de la vessie avec apparition de cystite à urines troubles, elle peut rester au niveau de la poitrine (oppression) au niveau des poumons (bronchiolite. Attention il est impératif de supprimer les laitages aux enfants souvent atteints de bronchiolite). L’humidité peut enfin monter au cerveau provoquant idée fixe, obsession, oubli, manque de concentration. Pour combattre cette humidité (correspondant au métal Yin en excès) il faut prendre des bains chauds et consommer du poivre.

Attention : quand on est très attiré par un aliment, c’est en général que l’organe correspondant à la saveur de cet aliment est malade. Le sucre => pancréas malade ; la viande rouge => le foie malade ; le chocolat amer => le foie malade ; la saveur piquante=>le poumon malade ; la saveur salée => les reins malades.

Le café. Il amène beaucoup d’humidité mais s’il est chaud, il aide à réchauffer le corps et son amertume va aussi dans ce sens. La bonne dose : environ 3 tasses par jour.

Les fruits : Ils sont plus ou moins « humides » : la poire est plus fraiche et plus humide que le Kiwi qui à son tour l’est davantage que la pomme qui est neutre.

L’énergie circule davantage le matin à gauche et le soir à droite (meilleure efficacité de l’acupuncture et de la digitopuncture le matin à gauche, le soir à droite)

La prochaine période intermédiaire (rate pancréas) aura lieu du 01 au 15/02/2009. Si le temps est humide, on aura alors une résurgence des mêmes symptômes qu’en ce moment

Si excès d’alimentation on peut faire en palper rouler des points d’acupuncture qui pourront soulager : 9 RP ( 9 rate pancréas ) : suivre l’arête du tibia jusqu’en haut et chercher un point douloureux un peu vers l’intérieur de la jambe , à la limite du plateau tibial. 12 VC ( 12 vaisseau conception ) : 4 largeurs de pouce au dessus du nombril sur la ligne sagittale . 40 E ( 40 estomac ) monter de 8 largeurs de pouce au dessus de la malléole externe et aller 2 pouces vers l’avant . Ce point est généralement douloureux après un bon repas et son palper rouler fait roter . 5 MC ( 5 maître cœur ) 3 largeurs de doigts au dessus de la paume de la main sur le poignet ( plutôt en bas ) et 6MC ( 6 maître cœur ) 4 largeurs de doigts au dessus de la paume de la main sur le poignet ( plutôt en haut ) . Ces deux derniers points sont des points de circulation de l’énergie en général.

Après une soirée bien arrosée : prendre le lendemain matin 2 cuillérées à soupe de miel chauffé dans lequel on aura cassé 2 œufs.

On peut consommer de la cannelle pour réchauffer le corps. Si les pieds sont froids, l’énergie circule mal. Il faut alors faire des massages à l’huile essentielle d’élichryse .

Catherine Boucher

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire