mardi 25 avril 2017

Magnetiseur rhone alpes, Jocelyne contant

Jocelyne contant
Le magnétisme est une technique énergétique de bien-être qui est très efficace
autant préventivement et curativement (*).
C'est une pratique millénaire, qui ne dépend ni du lieu, ni de l'époque, ni des préjugés sociaux, culturels ou religieux.

Le magnétisme est en relation avec " l'Energie " qui est présente partout dans l'univers.
J’ai reçu la capacité de transmettre Cette Energie...
je pourrais simplement dire que je suis simplement un canal,
je ne 'créé' pas l'énergie, je suis simplement Celle Par Qui... l'Energie est transmise, véhiculée...
Cette transmission contribue au processus intérieur de guérison tant physique que moral.
Je travaille par imposition des mains,
sans toucher la personne, une séance dure entre 30 et 60 minutes, voire au-delà, selon le besoin de la personne.

Le magnétisme est compatible avec un traitement médical classique ou avec d'autres thérapies...

Je m'engage pour chaque demande, à faire tout ce qui est en mon
pouvoir et à tout mettre en œuvre pour vous aider le plus efficacement possible,
à vous transmettre toute l'énergie d'amour, de soin, de guérison, que vous êtes en mesure de recevoir.
L’efficacité du magnétisme sur une personne dépendra de nombreux facteurs...
comme par exemple le cheminement personnel qu’elle a entrepris dans son processus de guérison...

Le degré de croyance de la personne n’influence pas le résultat.

Bien entendu, toutes vos questions, vos doutes pourront être abordés lors de notre rencontre !

(*)Dans tous les cas, il ne faut jamais cesser le traitement qui à été prescrit par votre médecin.
Si vous souffrez d'une pathologie médicalement reconnue, il est vivement conseillé de suivre son évolution par la voie médicale 'traditionnelle'.
Parfois de belles surprises sont au rendez-vous !


Pour me joindre :
Jocelyne contant :
06 30 67 94 20
jocelynecontant@yahoo.fr
le site : http://jocelyne-contant.blogspot.com/

vendredi 17 février 2017

L’huile essentielle de Gaulthérie couchée : Douleurs et sport

Pourquoi la Gaulthérie couchée est-elle si intéressante ?

L’huile essentielle de gaulthérie couchée a des propriétés :
calmantes, antispasmodiques, vasodilatatrices, antiseptiques, digestives, anti-inflammatoires, antitussives et stimulantes.
Elle est aussi hépato-stimulante et antidouleur.

C’est un remarquable anti-inflammatoire très apprécié des sportifs et ses arômes forts et boisés sont très puissants. On la sent très souvent dans les salles de sport.
 L’huile essentielle de gaulthérie couchée entrent dans la composition des crèmes utilisées par les masseurs contre les tendinites et les claquages.
Pour le sportif, l’huile essentielle de Gaulthérie couchée est appréciée avant, pendant ou après l’effort et avec elle, le sportif de haut niveau de craindra pas les contrôles antidopage !

Elle est utilisée aussi utile pour traiter :

  • les courbatures
  • les douleurs sciatiques,
  • les rhumatismes
  • ou les arthroses
  • le syndrome du canal carpien

Elle peut  aussi guérir les plaies et les blessures et fait baisser la fièvre.
C’est une des rares huiles essentielles qui ne présentent aucun intérêt en diffusion.

Quelles huiles végétales pour accompagner la Gaulthérie couchée?

Parfois irritante pour la peau, il est préférable de la diluer dans une huile végétale en proportion de 2 gouttes d’huile essentielle de Gaulthérie couchée pour 8 gouttes d’huile végétale.
 Prenez :
l’huile de Calendula officinalis pour adoucir,
le Millepertuis pour son côté anti-inflammatoire
ou l’Arnica pour ses propriétés antalgiques.



D’où vient l’huile essentielle de Gaulthérie ?

La Gaulthérie est un petit arbuste d’à peine 15 cm de haut à feuilles persistantes qui pousse en Amérique du Nord, en Chine et au Népal.
Les Indiens connaissaient déjà les propriétés antidouleur et anti-fièvre de cette plante. L’huile essentielle de gaulthérie est aussi appelé Wintergreen.







source: http://huiles-essentielles-aromatherapie.eu/gaultherie-couchee/

jeudi 9 février 2017

Les conseils de ’Energies Subtiles'

Dans ce guide des perturbations, vous trouverez ici la synthèse des questions/réponses que vous pouvez vous poser...
 J.B.
Jacques BOIT
Lieu dit BENJOIN
42360 COTTANCE
Tél:06.22.08.82.38 ou 09.51.23.51.78


Aloe vera plante miraculeuse pour votre santé et votre peau .

Aloe vera plante miraculeuse pour votre santé et votre peau

Vertus et préparation du kéfir de fruit.





Pour préparer environ 2 L de kéfir de fruit, il vous faut:
- de l'eau minéral ou de source
- 2 cuil à soupe de sucre complet ou sucre blond bio ou de coco bio.
- 1/2 citron bio
- 2 figues séchées bio
- 4 cuil à soupe de grains de kéfir
Et c'est tout ;)

source: https://www.youtube.com/watch?v=FlIFTd7rMI4

mardi 31 janvier 2017

Silicium et prêle, par le Dr Yves Baccichett

Articles écrits par le Dr Yves Baccichetti, créateur de la Silice de Prêle du Centre Ostéopathique de Metz et Verdun, et par Adrien Baccichetti (biologiste) et Kateryna Baccichetti (biochimiste).
...à lire <ici>

lundi 30 janvier 2017

le Néotame (E961) encore plus toxique que l’aspartame! Monsanto qui l’a développé……

Malgré les alertes, les études, et les mises en garde, l’Aspartame a été dédouané par l’EFSA et donc autorisé. Avec tout les “light” en circulation, autant dire qu’il y en a partout. E951 c’est son nom dans l’interminable liste des additifs alimentaires. Il y a aussi le Néotame E961 qui a un pouvoir sucrant de 40 à 60 fois celui de l’Aspartame, si je vous dit que c’est l’empoisonneur public number one Monsanto qui l’a développé…………

Développé par Monsanto, le Néotame vient de se voir délivrer l’autorisation finale pour être employé comme édulcorant en Europe (Directive 2009/163/UE) sous le n°E 961



Ce bon vieux Monsanto ! Une des meilleures sociétés… NON !
Quel est donc leur dernier poison ?
Il est appelé « Néotame » et il s’avère être plus toxique que l’aspartame! Malgré le fait que vous n’ayez probablement jamais entendu parler de Néotame, il a été effectivement approuvé par la FDA en 2002, juste au moment où le brevet Monsanto sur l’aspartame était sur le point d’expirer. Et juste au cas où l’aspartame n’aurait pas été assez toxique, NutraSweet (une filiale de Monsanto, au moment de l’approbation du Néotame) a ajouté du 3-diméthylbutyl (un produit chimique classé comme dangereux par l’EPA :http://iaspub.epa.gov/sor_internet/registry/substreg/searchandretrieve/searchbylist/search.do), ce qui rend le Néotame encore plus doux et plus toxique.

La controverse a fait rage autour de l’aspartame (alias AminoSweet) depuis son approbation par la FDA en 1982. Presque toutes les entreprises qui ont parrainé des études scientifiques, ont montré que l’aspartame est parfaitement sûre. Toutefois, la quasi-totalité des études indépendantes ont montré exactement le contraire. En laboratoire, l’aspartame a été démontrée pour causer des tumeurs au cerveau, des lésions cérébrales, les tumeurs du pancréas, les tumeurs du sein et des tumeurs utérines. L’aspartame et le Néotame contiennent des substances (comme le méthanol) qui sont métabolisées en formaldéhyde (c.-à-d. du fluide d’embaumement) et en un acide aminé excitotoxique qui excite littéralement les cellules de votre cerveau jusqu’à provoquer la mort !

Dans des recherches effectuées par PubMed (la Bibliothèque Nationale Américaine de Medecine) qui dispose de plus de 19 millions de références médicales, le Néotame n’est crédité que de zéro études scientifiques en double aveugle, sur la toxicité chez l’homme ou chez l’animal. Si le Néotame est aussi sûr, et complètement sans risque à ingérer, on pourrait penser que l’entreprise NutraSweet aurait publié au moins une étude de sécurité faite en double aveugle dans le domaine public ? Ils ne l’ont pas fait. Vous devez maintenant vous poser la question : ‘‘Pourquoi ne l’ont-ils pas effectuée ?’’ Je pense que nous connaissons tous la réponse, n’est-ce pas ?

Les faux sucres (comme l’aspartame et le Néotame) donnent aux ‘‘dépendants alimentaires’’ et aux ‘‘fanatiques de la remise en forme’’ de faux espoir, dans le sens qu’ils peuvent ‘‘avoir le beurre et l’argent du beurre’’. Ce n’est pas vrai. Une des plus grandes tactiques de marketing et de relations publiques pour les édulcorants chimiques artificiels, a été l’affirmation, selon laquelle ils aident dans la lutte contre l’obésité. Ils n’agissent pas ainsi. Ils n’ont jamais fait et ils ne le feront jamais. À vrai dire, la recherche indique que les édulcorants artificiels vous faire réellement gagner du poids.

Selon le Dr. Joseph Mercola, ‘‘Une des raisons pour lesquelles l’aspartame et le néotame ont le potentiel pour causer un gain de poids, c’est parce que l’acide aspartique et la phénylalanine – les deux acides aminés qui composent 90 pour cent de l’aspartame, et qui sont également présents dans le néotame – sont connus pour stimuler rapidement la libération de l’insuline et de la leptine ; deux hormones qui sont étroitement impliquées dans la satiété et dans le stockage des graisses. L’insuline et la leptine sont aussi les hormones primaires qui régulent votre métabolisme. Donc, même si vous n’ingérez pas de calories sous forme de sucre, l’aspartame et le néotame peuvent encore augmenter vos niveaux d’insuline et de leptine. Les niveaux élevés d’insuline et de leptine, à leur tour, sont deux des forces motrices de l’obésité, du diabète, et d’un certain nombre de nos épidémies actuelles, en ce qui concerne les maladies chroniques. Au fil du temps, si votre corps est trop exposé à la leptine, il deviendra résistant à cette dernière, de même que votre corps peut devenir résistant à l’insuline, et une fois que cela se produit, votre corps ne peut plus «entendre» les messages hormonaux demandant à votre corps d’arrêter de manger, de brûler les graisses, et de maintenir une bonne sensibilité au goût sucré dans vos papilles. Qu’est-ce qui se passe alors ? Vous avez encore faim ; vous avez envie d’aliments sucrés, et votre corps stocke davantage de graisse. La résistance à la leptine entraîne également une augmentation de la graisse viscérale, vous envoie sur un cycle vicieux de la faim, sur le stockage des graisses, et vers un risque accru de maladie cardiaque, de diabète, de syndrome métabolique, et plus encore’’.
Lien: http://articles.mercola.com/sites/articles/archive/2011/02/08/neotame-receives-fda-approval-but-is-not-widely-used-yet.aspx

Jusqu’à maintenant, Néotame n’a pas encore été vendu au public, mais cela n’est pas nécessaire.
 Il a été largement utilisé dans les aliments préparés.
Donc, moins la sensibilisation du public a été faite, moins il est probable que les gens vont essayer de l’éviter.
Mais ce produit serait sûrement étiqueté ! NON NON !! Permettez-moi de rendre cela parfaitement clair.
Néotame n’a pas à être inclus dans une liste d’ingrédients ! Donc, si vous achetez des aliments transformés, même si l’USDA a certifié le plat, bio ou pas, l’aliment sera encore plus susceptible de contenir du néotame, parce que cela est rentable, et parce qu’on ne sait pas qu’il est présent, il n’y aura pas de réaction du public.

Aimez-vous le steak ? Je sais que je l‘aime. Eh bien, sauf s’il s’agit d’une vache nourrie à l’herbe, ce steak pourra probablement provenir d’une vache nourrie avec des aliments contenant … .. vous l’aurez deviné … .. du néotame !
Vous voyez, Néotame est actuellement commercialisé comme ‘‘édulcorant’’ dans le cadre d’une utilisation dans l’alimentation du bétail.
La mélasse a été utilisée afin d’amener les vaches à manger des aliments dotés d’un goût fort désagréable du fait de la présence des additifs chimiques.
 Néotame est à la fois moins coûteux que les mélasses et soumis à moins de réglementation.
Qu’est-ce que vous pensez de cela ?
 Une nourriture naturelle comme la mélasse est réglementée plus sévèrement qu’un agent chimique considéré comme dangereux par l’EPA !


Les recommandations en ce qui concerne Néotame sont les mêmes que celles à propos de l’aspartame, qui est : évitez les comme la peste !

Références : http://articles.mercola.com/sites/articles/archive/2011/02/08/neotame-receives-fda-approval-but-is-not-widely-used-yet.aspx

Source: cancersortezdelaboite.com – lesmoutonsenrages.wordpress.com
lien: http://ledormeur.forumgratuit.org/t350-neotame-13-000-fois-plus-sucre-que-le-sucre-et-encore-plus-toxique-que-l-aspartame

jeudi 21 mai 2015

5 Remèdes naturels contre les allérgies qui vous feront oublier les médicaments

Contre les maux les plus courants associés aux allergies saisonnières, les gens se précipitent à leur pharmacie locale et prennent certains composés chimiques dits médicaux qui ont généralement plus d'effets secondaires que de bénéfices. Voici quelques conseils naturels pour aider à lutter contre les maladies courantes et qui n'ont pas d'effets secondaires.Avec la venue du printemps et les fleurs et les arbres florissants, nos corps sont agressés par le pollen et autres allergènes qui peuvent

conduire à des infections des sinus, des infections des voies respiratoires supérieures, des maux de tête, et d'autres maux qui peuvent rendre la vie désagréable. Au lieu de prendre les médicaments pharmaceutiques pour traiter les symptômes des allergies saisonnières, il existe des remèdes naturels que vous pouvez utiliser facilement chez vous. Éviter les produits pharmaceutiques signifie éviter les effets secondaires de ces médicaments qui peuvent être pires que les symptômes originaux.

Origan pour la toux

Ajouter quelques gouttes d'huile essentielle d'origan à un verre d'eau peut être un traitement simple et efficace contre une toux persistante. Quand le thé avec du miel et de citron ne fait pas l'affaire, les huiles essentielles d'origan sont de mise.

Menthol pour les sinus

Les huiles essentielles de menthol ajoutées à un humidificateur peuvent aider à dégager les voies respiratoires et apaiser l'inflammation des sinus. Tout ce que vous avez à faire c'est d'ajouter quelques gouttes à l'eau dans un humidificateur de vaporisateur. Vous pouvez également utiliser des gels ou des crèmes de menthol pour obtenir le même résultat, simplement en mettant un peu de crème sous votre nez.

Lavande contre les maux de tête

Les huiles de lavande sont utilisées en aromathérapie pour réduire le stress, et ont été utilisées de cette façon depuis des siècles. La lavande est également excellente pour réduire les maux de tête provoqués par la traction ou le gonflement des sinus. Une excellente façon d'utiliser la lavande c'est de l'ajouter à votre eau du bain.

De la glace contre les malaises

Si vous avez affaire à une forte toux, vous savez comment des douleurs musculaires dans la poitrine et les muscles abdominaux peuvent survenir. Les meilleurs traitements contre ces maux est d'appliquer de la glace dans une compresse froide pendant 15 minutes. Cela réduit non seulement la douleur, mais débarrasse également le corps des produits chimiques inflammatoires qui causent la douleur.

Yoga pour la santé globale

Je recommande le yoga pour quiconque ne l'a jamais essayé, tout simplement parce qu'il aide votre corps à bien des égards. En favorisant l'oxygénation du corps, le yoga aide nos systèmes immunitaires à rester en pleine forme. Essentiellement, le yoga peut aider votre corps dans à peu près tous les aspects de la santé.

Les remèdes naturels doivent toujours être votre premier choix dans le traitement des affections courantes, pour la simple raison qu'ils sont plus sûrs que la plupart des médicaments. En outre, ils sont généralement plus efficaces que la plupart des traitements chimiques.

Source

Qu'arrive-t-il de votre corps quand vous mangez des bananes mûres avec des taches sombres?

Si vous aimez vraiment les bananes, choisissez-les soigneusement. Il est assez difficile de résister à ce fruit tropical doux et délicieux, mais il y a une chose de spéciale que vous devez savoir lors de l'achat des bananes.
Les bananes bien mûres contiennent une substance appelée TNF, ou facteur de nécrose tumorale, qui a le pouvoir de combattre les cellules anormales. Les bananes mûres développent des taches sombres sur leur peau. Plus il y a de taches, plus l'immunité est favorisée.
Les bananes sont très populaires au Japon. La recherche scientifique japonaise a montré que les bananes mûres contiennent le TNF qui fournit des propriétés anticancéreuses fortes. Le TNF augmente la puissance de votre système immunitaire.
Les chercheurs ont conclu que la consommation de bananes mûres est un excellent moyen de prévenir les maladies mortelles et le cancer.
 La force du TNF dépend de la maturité de vos fruits, alors préférez des fruits bien mûrs. La teneur en éléments nutritifs change lorsqu'un fruit mûrit.
Quand les bananes mûrissent, leur niveau d'antioxydants augmente progressivement. Les bananes mûres avec des taches sombres sur la peau transforment leur amidon en sucres simples, beaucoup plus faciles à digérer.
 Les scientifiques japonais ont fait une étude basée sur les bienfaits pour la santé de différents fruits mûrs, comme la banane, le raisin, la pomme, la pastèque, l'ananas, la poire et le kiwi. La recherche a montré que seules les bananes mûres fournissent le maximum d'avantages. Elles stimulent la production des globules blancs, stimulent l'immunité et produisent le TNF.
Les experts recommandent de manger une banane ou 2 par jour pour stimuler votre immunité et lutter contre le froid, la grippe et autres maladies virales. Les bananes avec beaucoup de taches sombres contiennent une quantité importante de TNF-alpha et sont 8 fois plus saines que les bananes vertes ou sans taches, soit 8 fois plus efficaces pour améliorer la fonction des globules blancs.
 Le TNF est une cytokine, ou une substance qui est sécrétée par certaines cellules du système immunitaire et qui a la capacité d'influer sur d'autres cellules.
Cela fonctionne étonnamment bien dans la lutte contre les cellules anormales. De nombreuses études ont montré que le niveau de TNF augmente nettement avec le nombre de taches sombres sur la peau, juste avant que la pelure ne brunisse.
 Les bananes sont souvent comparées à du Lentinan, un immunostimulant chimique qui est administré par voie intraveineuse et agit comme un agent anti-cancer.
Cela signifie que les bananes mûres agissent comme agents anti-cancéreux et stimulent la production de globules blancs, ce qui empêche la mutation de la cellule. Remarque: Conservez les bananes bien mûres dans votre réfrigérateur pour empêcher toute nouvelle perte de nutriments. Les bananes fraîches avec des taches brunes sur la peau sont assez mûres et vous pouvez les manger immédiatement.
 Évitez les bananes trop mûres avec la peau craquée.

 Source

dimanche 10 mai 2015

La boisson curcuma gingembre – Anti-inflammatoire puissant qui soulage la douleur instantanément

Anti-inflammatoire puissant qui soulage la douleur instantanément

Cette boisson est excellente pour votre corps en raison de ses propriétés rafraîchissantes et hydratantes. En plus de son goût délicieux, elle offre un effet analgésique important, et soulage ou élimine complètement la douleur.

Essayez cette boisson maison pour soulager la douleur. La synergie de ses ingrédients guérisseurs vous aidera à améliorer votre état général.



Ingrédients:

2 tasses d’eau
2 càc de thé noir
gingembre, 2,5 cm, rapé
curcuma, 5 cm, rapé
1 citron
1/2 tasse de lait d’amande
1 càc de miel
Préparation:

Faites cuire le gingembre et le curcuma dans l’eau pendant 10 minutes.
Hors du feu, ajoutez le thé noir et laissez infuser 3 minutes.
Filtrez, ajoutez le lait d’amande, le jus du citron et sucrez avec du miel.
Prenez cette boisson une fois par jour pendant 10 jours.

source: http://www.sante-nutrition.org/la-boisson-curcuma-gingembre-anti-inflammatoire-puissant-qui-soulage-la-douleur-instantanement/

jeudi 16 avril 2015

Cet antibiotique naturel est si puissant qu’il tue toutes les infections


Il  a aidé de nombreuses personnes à soigner diverses maladies virales, bactériennes, parasitaires et fongiques et même la peste. On ne devrait pas sous-estimer son pouvoir de guérison. Il peut soigner de nombreuses conditions et des maladies chroniques. Il favorise la circulation sanguine et purifie le sang. Cette formule a aidé des millions de personnes à travers les siècles à lutter contre la plupart des maladies les plus mortelles.

Le secret de cette formule réside dans la puissante combinaison d’ingrédients naturels d’excellente qualité et frais! Pour résumer, ce tonique est efficace pour traiter toutes les maladies, renforce le système immunitaire, agit comme médicament antiviral, antibactérien, antifongique et antiparasitaire. Il est d’une aide précieuse dans les infections les plus graves.




Recette de l‘antibiotique naturel:


Vous devriez porter des gants pendant la préparation, surtout lors de la manipulation des piments, car il est difficile de se débarrasser des picotements dans les mains ! Attention, l’odeur est très forte et il peut aussitôt stimuler les sinus.


Ingrédients (utilisez toujours des ingrédients bio):


700 ml de vinaigre de cidre 1/4 de tasse d’ail finement haché  1/4 de tasse d’oignon finement haché  2 piments frais, les plus forts possible (mettez des gants pour les nettoyez surtout!)  1/4 de tasse de gingembre frais râpé  2 cuillères à soupe de raifort râpé  2 cuillères à soupe de curcuma ou deux morceaux de racine de curcuma


Préparation de l’antibiotique naturel:  1. Mélangez tous les ingrédients dans un bol sauf le vinaigre.  2. Transvasez le mélange dans un bocal en verre.  3. Ajoutez du vinaigre de cidre et remplissez-le jusqu’en haut. Il est préférable que le bocal contienne 2/3 d’ingrédients secs, et de remplir le reste avec du vinaigre.  4. Fermez bien et secouez.  5. Conservez le bocal dans un endroit frais et sec pendant 2 semaines. Agitez bien plusieurs fois par jour.  6. Au bout de14 jours, filtrez le mélange. Pressez bien pour que tout le jus sorte.  7. Utilisez le reste du mélange lorsque vous cuisinez.




Votre tonique est prêt à l’emploi. Ce n’est pas la peine de le conserver au réfrigérateur. Il durera longtemps. Conseil supplémentaire: vous pouvez également l’utiliser dans la cuisine. Mélangez-le avec un peu d’huile d’olive et servez-vous en comme sauce à salade ou dans vos ragoûts.


Posologie:


1. Attention: le goût est très fort! 2. Conseil supplémentaire: mangez une tranche d’orange, de citron ou de citron vert après avoir pris le fortifiant pour soulager la sensation de brûlure et de chaleur.  3. Faites un gargarisme et avalez.  4. Ne le diluez pas dans l’eau car il sera moins efficace.  5. Prenez 1 cuillère à soupe chaque jour pour renforcer votre système immunitaire et lutter contre le froid.  6. Augmentez la quantité tous les jours jusqu’à atteindre l’équivalent d’un verre par jour (la taille d’un verre à liqueur).  7. Si vous luttez contre une maladie ou une infection plus grave, prenez une cuillère à soupe du tonique 5 à 6 fois par jour.  8. C’est sans danger pour les femmes enceintes et les enfants (utilisez de petites doses), car les ingrédients sont naturels et ne contiennent pas de toxines.


Avantages pour la santé




L’ail est un antibiotique puissant avec de nombreux bienfaits. Contrairement aux antibiotiques chimiques qui tuent des millions de bactéries nécessaires à votre corps, il ne vise que les bactéries et les micro-organismes. L’ail favorise et augmente également la quantité de bactéries saines. C’est un agent antifongique puissant qui détruit tout antigène : les agents pathogènes, et les micro-organismes pathogènes.


L’oignon est le plus proche parent de l’ail et il a une action semblable mais plus douce. Ensemble, ils créent un duo très efficace pour lutter.


Le raifort est une plante puissante, efficace pour les sinus et les poumons. Il ouvre les canaux des sinus et améliore la circulation, où les rhumes et la grippe commencent habituellement, comme le diraient la plupart des médecins.


Le gingembre a des propriétés anti-inflammatoires puissantes et c’est un grand stimulant de circulation sanguine.


Les piments sont les meilleurs stimulants de la circulation sanguine. Ils envoient seulement leurs propriétés antibiotiques là où c’est nécessaire.


Le curcuma est la meilleure épice, il nettoie les infections et réduit l’inflammation. Il bloque le développement du cancer et empêche la démence. Il est très utile pour ceux qui souffrent de douleurs articulaires.


Le vinaigre de cidre – Il doit y avoir quelque chose de très sain dans l’utilisation du vinaigre de cidre car le père de la médecine, Hippocrate, l’utilisait aux alentours des années 400 avant JC pour ses propriétés curatives. On dit qu’il n’utilisait que deux remèdes : le miel et le vinaigre de cidre.


Le vinaigre de cidre est fabriqué à partir de pommes fraîches et mûres que l’on fait ensuite fermenter et passer par un processus rigoureux pour obtenir le produit final. Le vinaigre de cidre contient de la pectine, une fibre qui réduit le mauvais cholestérol et régule la pression artérielle.


Les experts de la santé s’accordent à dire que les gens ont besoin de plus de calcium en vieillissant. Le vinaigre de cidre aide à extraire le calcium à partir d’aliments qui en contiennent, ce qui contribue au processus de maintien de la résistance osseuse. Un manque de potassium entraîne différents problèmes, dont la perte des cheveux, les ongles cassants et les dents fragiles, la sinusite et l’écoulement nasal.


Le vinaigre de cidre est riche en potassium. Des études ont montré que les résultats des carences en potassium provoquaient une croissance lente. Tous ces problèmes peuvent être évités si vous utilisez du vinaigre de cidre régulièrement. Le potassium élimine également les déchets toxiques de l’organisme.


Le bêta-carotène prévient les dommages causés par les radicaux libres, conserve une peau ferme et jeune. Le vinaigre de cidre est bon pour ceux qui souhaitent perdre du poids.


Il décompose la graisse qui soutient un processus naturel de perte de poids. Le vinaigre de cidre contient de l’acide malique, efficace pour lutter contre les infections fongiques et bactériennes. Cet acide dissout les dépôts d’acide urique qui se forment autour des articulations et soulage ainsi les douleurs articulaires. L’acide urique dissous est ensuite éliminé de l’organisme.


On pense que le vinaigre de cidre est utile pour traiter la constipation, les maux de tête, l’arthrite, les os faibles, l’indigestion, l’hypercholestérolémie, la diarrhée, l’eczéma, l’irritation des yeux, la fatigue chronique, l’intoxication alimentaire légère, la perte de cheveux, l’hypertension artérielle, l’obésité, et bien d’autres problèmes de santé.


Cet antibiotique naturel est la meilleure combinaison pour lutter contre chacune de ces maladies. Préservez votre santé en utilisant des antibiotiques naturels !


source: www.espritsciencemetaphysiques.com

mardi 14 avril 2015

Ne jetez plus le noyau d’avocat



L’avocat est un aliment nutritif aux effets bénéfiques importants pour la santé. Il est riche en protéines, acides gras, vitamines et minéraux. On consomme souvent sa chair en salade ou en jus et on jette son noyau.
Pourtant, le noyau d’avocat a davantage de propriétés médicinales que le reste du fruit. Plus de 70 % des acides aminés que contient ce fruit se trouvent dans le noyau.
Le noyau d’avocat contient une grande quantité de fibres solubles nécessaires pour un bon transit intestinal. Il est un traitement naturel de nombreuses maladies. Il traite les problèmes de peau et les douleurs musculaires et articulaires. C’est un excellent allié pour la perte de poids.
Les propriétés médicinales du noyau d’avocat sont tellement nombreuses que vous allez perdre le réflexe de le jeter.
1- Le noyau d’avocat booste le système immunitaire en renforçant ses défenses. Ainsi, il aide le corps à combattre microbes, champignons et parasites, responsables de plusieurs maladies.
2- Il prévient les maladies cardio-vasculaires grâce à sa forte teneur en acides aminés. Le noyau d’avocat permet de faire baisser le taux des triglycérides et du mauvais cholestérol.
3- C’est un antioxydant qui lutte contre le vieillissement des cellules.
4- Il est astringent. Consommez-le si vous souffrez de problèmes intestinaux, de diarrhée ou d’inflammations. Sinon, utilisez-le par voie topique pour soulager douleurs articulaires et musculaires.
5- Un allié pour la jeunesse de la peau. Consommé ou appliqué directement sur la peau, le noyau d’avocat booste la formation de collagène. La peau est ainsi rajeunie et hydratée. De plus, il élimine très rapidement boutons et furoncles
5- Sa richesse en flavonols fait de lui un ennemi des tumeurs car il inhibe leur développement.
6- Il est un bon régulateur des troubles de la tyroïde. Il prévient l’épilepsie et stimule la libido grâce à ses propriétés aphrodisiaques.
7- Il est bénéfique pour les asthmatiques qui doivent le consommer comme un complément alimentaire.
Utilisation du noyau d’avocat :
Préparation :
Pour pouvoir consommer le noyau d’avocat, ôtez la fine peau marron qui le couvre et râpez-le. Vous pouvez le griller jusqu’à ce qu’il prenne une couleur rougeâtre. Vous pouvez aussi le chauffer au four pour pouvoir le moudre. Le goût du noyau d’avocat est un peu amer.
- Sous forme solide : Ajoutez un peu de noyau d’avocat râpé sur vos salades, soupes, plats, ou pates.
- En une infusion : Faites bouillir un noyau d’avocat 10 minutes dans 1 litre d’eau et laissez ensuite refroidir pendant 5 minutes. Cette infusion est à consommer durant la journée.
N’abusez pas de la consommation du noyau d’avocat ; sa riche teneur en tanins peut occasionner la constipation
Par voie cutanée :
- Les emplâtres de poudre de noyau appliqués directement sur les boutons et furoncles les font sécher rapidement. Prenez un peu de poudre et ajoutez de l’eau chaude. Placez la pâte obtenue entre 2 morceaux de gaze. Posez la gaze sur la partie infectée et laissez agir 5 à 10 minutes. Une fois la pâte séchée, ôtez la gaze et lavez. Répétez cette opération jusqu’à disparition des symptômes.
- Le massage : Malaxez un noyau d’avocat et faites-le macérer une semaine dans de l’alcool. Si vous souffrez de douleurs articulaires ou musculaires, faites des massages avec cet alcool. Pour les migraineux, un massage des tempes et des cervicales soulage la douleur.
- Un masque : Le noyau d’avocat râpé cru et mélangé à l’huile de ricin élimine les pellicules et fait briller les cheveux. N’oubliez pas de les faire macérer une journée avant utilisation.
Appliquez ce masque sur le cuir chevelu en faisant des frictions et couvrez votre tête avec une serviette chaude ou un film transparent. Après une heure, vous pouvez laver vos cheveux. Ce masque est déconseillé aux personnes ayant les cheveux très gras.
- Un exfoliant : Appliquée directement, la poudre de noyau d’avocat exfolie, élimine impuretés et tonifie la peau.

source: http://www.santeplusmag.com/ne-jetez-plus-le-noyau-davocat/

vendredi 6 mars 2015

Les remèdes naturels pour arrêter de fumer


Fumer est plus qu’une mauvaise habitude. C’est une addiction très mauvaise pour votre santé dans son ensemble. C’est la première cause de mortalité évitable aux Etats-Unis. Dans ce pays, elle est la cause d’un tiers des morts par cancer et d’un quart des attaques cardiaques, selon l’Association Américaine du Poumon.

Les raisons principales pour lesquelles on commence à fumer sont la pression de nos pairs, pour se conformer à un statut, pour gérer le stress ou des situations embarrassantes et en raison de l’influence des média. Avec chaque cigarette, le corps construit une dépendance à la nicotine, le composant addictif, et bientôt, on commence à fumer de plus en plus.

La nicotine, de même que la fumée inhalée et recrachée, causent de nombreux problèmes de santé. Ceux-ci incluent des problèmes respiratoires, une augmentation de la pression sanguine et du rythme cardiaque, un affaiblissement du système immunitaire, un appauvrissement du sperme chez les hommes, une réduction de la fertilité, une irrégularité du cycle menstruel, une précocité de la ménopause chez les femmes et des cancers du poumon et d’autres types de maladies.

On suppose aussi que les non-fumeurs développent des maladies dues à l’inhalation de la fumée de cigarette, appelée tabagisme passif.

Quand on voit les effets du tabac, il est essentiel que les fumeurs fassent tous les efforts possibles pour arrêter aussi tôt que possible. Au début, il faut vous attendre à ressentir les effets du manque, comme la frustration, l’anxiété, la colère, des problèmes de concentration, une augmentation de l’appétit, des maux de tête, une hausse de votre tension et un besoin irrépressible de fumer.

Mais si vous êtes déterminé, peu importe que vous fumiez deux cigarettes ou deux paquets par jour, arrêter de fumer est possible.

Vous pouvez obtenir de l’aide de professionnels ou des prescriptions médicales aux produits de remplacement de la nicotine. Vous pouvez aussi opter pour des remèdes naturels qui vous aideront à arrêter de fumer. Voici le top 10 de ces remèdes naturels, sachant qu’il est préférable de suivre les remèdes à base d’herbes sous la supervision de votre médecin :

1. La lobelia

La lobelia contient un ingrédient actif nommé lobélie, réputé pour réduire les effets de la nicotine dans le corps, particulièrement la libération d’un neurotransmetteur, la dopamine. La lobelia est disponible sur le marché sous forme de vinaigre. Le dosage habituel est de 20 à 60 gouttes, trois fois par jour. Il est toutefois mieux de commencer avec un dosage plus bas et de l’augmenter graduellement. La lobelia étant toxique, nous vous recommandons de l’utiliser sous la supervision d’un médecin.

Attention: les personnes ayant une maladie cardiaque ou une tension trop élevée ne doivent pas consommer cette herbe, tout comme les femmes enceintes et les enfants.

2. La réglisse

La réglisse est une herbe expectorante et adoucissante. Son léger gout sucré aide à oublier le besoin urgent de fumer. De plus, cette herbe est un tonifiant surrénal qui aide à équilibrer les niveaux de cortisol, à réduire la fatigue et à restaurer l’énergie.

Mâcher un petit bâton de réglisse peut combler votre envie pressante de fumer. Vous pouvez même boire du thé à la racine de réglisse deux ou trois fois par jour.

Attention: la réglisse n’est pas recommandée aux personnes qui souffrent de diabète, de tension, d’une maladie surrénale ou d’un problème au niveau d’un rein ou du foie.

3. Le piment de Cayenne

Le piment de Cayenne désensibilise lui aussi le système respiratoire du tabac et des irritants chimiques contenus dans la fumée. De plus, sa propriété antioxydante stabilise les membranes des poumons. Le piment de Cayenne peut être utilisé sous diverses formes, parmi lesquelles le piment frais, la poudre, les capsules et le thé, quand l’objectif est d’arrêter de fumer. Toutefois, la meilleure option est de verser deux ou trois pincées de poudre dans un verre d’eau et de boire cette préparation tous les jours, surtout si vous avez de très fortes envies de fumer.

4. Le millepertuis perforé

Cette herbe médicinale peut vous aider à arrêter de fumer grâce à ses propriétés apaisantes qui combattent le stress et l’énervement dus à l’arrêt.

En fait, on a observé que les personnes qui passent par les symptômes de privation de nicotine vivent la même anxiété et le même stress que celles qui souffrent de dépression.

Au cours d’une étude pilote, 24 personnes qui fumaient une cigarette ou plus par jour ont pris une capsule (450 g) de millepertuis perforé deux fois par jour, tout en étant suivies par un conseiller, dans l’optique d’arrêter de fumer. Au bout de 12 semaines, 9 d’entre elles avaient arrêté de fumer.

Cependant, on ne peut pas s’appuyer complètement sur cette étude, dans la mesure où elle n’a pas été validée par l’utilisation d’un placebo ou d’un double-aveugle.

Le millepertuis perforé est valable sous forme liquide, en capsules et en vrac. Vous devez commencer à en prendre deux semaines avant d’arrêter de fumer.

Attention: cette herbe interférant avec certains médicaments, vous devez demander l’avis d’un médecin. De toute façon, elle est déconseillée aux femmes enceintes ou qui allaitent.

5. L’avoine verte

L’avoine verte, aussi connue sous le nom d’avena sativa, est un traitement herbal dont une étude a établi, en 1971, qu’il réduit l’envie de nicotine et soulage les symptômes de manque, en jouant un rôle de détoxifiant. De plus, l’avoine verte a un effet tonifiant sur le système nerveux.

On trouve des capsules d’avoine verte sur le marché. On peut en prendre 300g chaque jour en toute sécurité, mais il est recommandé de consulter un médecin qui fixera le dosage qui vous convient.

6. Le ginseng

Le ginseng peut également soulager la fréquence des envies de fumer. Il est considéré comme un tonifiant des glandes surrénales et aide à rééquilibrer le niveau de cortisol dans le sang. Le ginseng aide également à gérer le stress physique et émotionnel et restaure l’équilibre du corps quand il fait l’expérience des symptômes du manque. Il aide aussi à gérer le stress mental de l’arrêt en aiguisant la concentration, améliorant le sang et réduisant l’anxiété.

Ajouter une cuillère de poudre de ginseng aux céréales de votre petit-déjeuner ou à un verre de lait réduit les envies pressantes de fumer. Vous pouvez aussi mâcher une petite quantité de ginseng séché et en avaler le jus.

Attention: Ne prenez pas de ginseng si vous souffrez de problèmes cardiaques, de diabète, d’une maladie auto-immune, de schizophrénie ou de sensibilité hormonale.

7. La valériane

La valériane est une plante florale qui sert de sédatif et de remède contre l’anxiété, considérée comme efficace pour aider à arrêter de fumer. Elle est connue pour interagir avec les récepteurs du cerveau, d’où son effet sédatif. De plus, la valériane aide à supporter les symptômes du manque, comme l’irritabilité, la dépression, la nervosité et l’anxiété. D’après la Société Américaine contre le Cancer, elle aide à trouver un sommeil plus réparateur.

Cette herbe est disponible sous forme de capsules, de poudre et de teinture. Vous devez l’utiliser en suivant les instructions d’un médecin.

8. La passiflore

En encourageant à la relaxation, la passiflore peut aider à vaincre l’anxiété et l’irritabilité qui accompagnent l’arrêt de la cigarette. Elle est aussi utile à ceux qui connaissent insomnies et nervosité.

Vous pouvez prendre de la passiflore sous forme de thé, de teinture ou de capsules. Comme toutes les herbes, il est préférable de la prendre sous la supervision d’un médecin. Elle est déconseillée aux femmes enceintes et qui allaitent.

9. L’acupuncture

Les acupuncteurs utilisent des aiguilles très fines qu’ils insèrent sur cinq points des oreilles pour aider à réduire les symptômes du manque, comme l’irritabilité, la nervosité et l’agitation grâce à la sensation de calme qu’elles procurent. En même temps, cette technique aide au processus de désintoxication. Vous aurez probablement besoin de fréquentes séances pendant les deux premières semaines, après quoi vous pourrez les espacer.

10. Le massage des oreilles

Le massage des oreilles est aussi un moyen de gérer le manque. Les oreilles sont en effet considérées comme la zone du corps qui aide à l’arrêt de la cigarette. Quand vous massez vos oreilles, cela stimule les points d’acupuncture, ce qui réduit le besoin irrépressible de fumer. Massez vos oreilles environ deux minutes par jour diminue la sensation de manque.

Ces remèdes naturels vous aideront à arrêter de fumer. Mais n’oubliez jamais que c’est une volonté forte qui est l’élément le plus important pour briser cette habitude.

Après avoir arrêté de fumer, il est important de réparer les dégâts que cela a occasionnés à votre corps, par une alimentation adéquate, le sport, la méditation et le sommeil nécessaire.


http://incrblemonde.blogspot.fr/2015/03/les-remedes-naturels-pour-arreter-de.html

Telecharger Arrêter de Fumer par l’Hypnose – Méthode de Mike Fink (Les CD Audio) – Herve China [mp3-128 kbps]

L'astaxanthine un antioxydant particulièrement puissant


L'astaxanthine appartient à la grande famille des caroténoïdes dont elle possède les puissantes propriétés antioxydantes. L'astaxanthine est fabriquée par plusieurs genres d'algues et de planctons ; c'est le pigment rouge qui donne leur couleur aux saumons, aux crevettes et aux flamants roses. La capacité de l'astaxanthine à neutraliser l'oxygène singulet et à éliminer les radicaux libres de l'oxygène ayant éveillé l'intérêt des chercheurs, des études scientifiques de plus en plus nombreuses sont réalisées pour évaluer ses propriétés.




L'astaxanthine dans l'alimentation de l'homme
L'astaxanthine est naturellement apportée dans l'alimentation de l'homme par des produits de mer comme les krills, les crevettes, les homards, le cabillaud, le maquereau, le saumon ou d'autres poissons rouges. Dans le saumon sauvage, on trouve des concentrations d'astaxanthine jusqu'à 40 mg/kg. Les saumons d'élevage, quant à eux, reçoivent dans leur alimentation des suppléments d'astaxanthine synthétique et sa concentration atteint dans sa chair 5 mg/kg. Un apport quotidien de 4 mg d'astaxanthine correspond à l'absorption de 100 g de saumon sauvage ou de 400 g de saumon d'élevage.

Une activité antioxydante
La molécule d'astaxanthine est très similaire à celle du bêta-carotène, avec cependant quelques différences dans leurs propriétés chimiques et biologiques. Plusieurs études ont comparé l'activité antioxydante de l'astaxanthine avec celle d'autres caroténoïdes. Comme eux, l'astaxanthine est un puissant piégeur de l'oxygène singulet. Une étude a observé que l'astaxanthine neutralisait deux fois plus efficacement l'oxygène singulet que le bêta-carotène (et près de 80 fois plus efficacement que la vitamine E) en solution chimique1. Le lycopène, par contre, était 30 % plus efficace que l'astaxanthine. Des résultats similaires ont été observés par des chercheurs travaillant sur un système in vitro de cellules de sang humain traitées avec différents caroténoïdes et ensuite exposées à l'oxygène singulet. Là encore, le lycopène s'est montré le plus efficace, suivi par la zéaxanthine puis le bêta-carotène2. L'astaxanthine neutralise également les radicaux libres. Une étude montre ainsi qu'elle prévient 50 fois plus efficacement la peroxydation des acides gras en solution chimique que le bêta-carotène ou la zéaxanthine3.

Dans une étude d'une durée de deux semaines, cinq sujets ont reçu 3,6 mg/j d'astaxanthine, cinq autres ont reçu 7,2 mg/j et trois, 14,4 mg/j. Aucun effet secondaire n'a été observé et un effet antioxydant a été constaté sur les LDL sériques, l'oxydation étant progressivement ralentie au fur et à mesure que les doses d'astaxanthine augmentaient4.

Astaxanthine et système immunitaire
On a montré que l'astaxanthine diminue chez le rat une enflure induite alors que la vitamine E reste sans effet5. Elle aide également à combattre les symptômes de la maladie ulcéreuse liée à Helicobacter pylori. Elle réduit les symptômes de l'inflammation gastrique et est également associée à une modification de la réponse à l'inflammation6. On peut penser que les propriétés antioxydantes de l'astaxanthine expliquent son rôle dans l'inflammation. Cependant, d'autres études sont nécessaires pour mieux comprendre son mode spécifique d'action contre l'inflammation.

Un certain nombre d'essais in vitro et in vivo sur des modèles animaux a montré que l'astaxanthine influence significativement la fonction immunitaire. In vitro, l'astaxanthine stimule la production d'anticorps par des cellules de rate de souris stimulées avec des globules rouges de moutons7. Cette action s'exerce au moins en partie sur les cellules T et, plus particulièrement, sur les cellules T auxiliaires8.

Chez des souris âgées, l'astaxanthine peut partiellement restaurer la réponse immunitaire humorale diminuée9. Des études in vitro sur des cellules de sang humain ont démontré que l'astaxanthine stimule la production d'immunoglobuline en réponse à des stimuli dépendant des cellules T.

Astaxanthine et santé de l'œil
De nombreuses données indiquent que certains caroténoïdes peuvent participer à la protection de la rétine contre les dommages oxydatifs. Une étude sur des rats montre que l'astaxanthine atténue efficacement des lésions rétiniennes tout en protégeant les photorécepteurs de la dégénérescence.

Les résultats de cette étude suggèrent que l'astaxanthine pourrait être bénéfique dans la prévention et le traitement des lésions neuronales associées à la dégénérescence maculaire liée à l'âge10.

Les photorécepteurs des animaux nourris avec de l'astaxanthine étaient moins endommagés par l'attaque des rayons UV et guérissaient plus rapidement que ceux des rats n'ayant pas reçu d'astaxanthine.

Astaxanthine et cancer
Plusieurs études ont montré, chez des mammifères, une activité anticancéreuse de l'astaxanthine. Ainsi, l'une d'entre elles a mis en évidence, chez des souris, un effet protecteur contre la carcinogenèse de la vessie. Les chercheurs ont nourri deux groupes de souris (respectivement 36 et 33 animaux) avec un carcinogène pendant 22 semaines. Ce carcinogène a ensuite été éliminé de l'alimentation des animaux. Après une semaine d'intervalle, le second groupe de souris a reçu dans son alimentation de l'astaxanthine pendant vingt semaines. L'examen histologique a permis de constater une incidence de 42 % des carcinomes de la vessie dans le groupe non supplémenté et de seulement 18 % dans celui ayant reçu de l'astaxanthine11. Dans une seconde étude, les chercheurs ont montré chez des rats que l'astaxanthine pouvait prévenir la carcinogenèse buccale. Ils ont donné à deux groupes d'animaux un carcinogène connu, l'un d'eux recevant en plus de l'astaxanthine. Ils ont constaté une plus faible incidence de différents types de croissances cancéreuses dans la gueule des rats ayant pris de l'astaxanthine que dans celle de ceux n'ayant reçu que le carcinogène. Les chercheurs en ont conclu que l'astaxanthine offrait une protection efficace contre le cancer buccal12. L'activité anticancéreuse de l'astaxanthine peut être liée au rôle que jouent les caroténoïdes dans la communication cellulaire au niveau des gap junctions.

Astaxanthine et santé du cœur
Chez l'homme, l'astaxanthine est transportée par les VLDL, les LDL et les HDL. Dans un test in vitro et une étude sur des sujets humains, l'ingestion quotidienne de 3,6 mg d'astaxanthine pendant deux semaines consécutives protégeait le cholestérol-LDL d'une oxydation induite in vitro. Dans une étude sur un modèle animal, une supplémentation en astaxanthine avait pour résultat une augmentation des niveaux sanguins de cholestérol-HDL, la forme de cholestérol sanguin inversement associé aux maladies cardio-vasculaires. L'astaxanthine pourrait ainsi exercer une action bénéfique pour la santé du cœur en modifiant les niveaux de cholestérol-LDL et HDL mais, également, en réduisant l'inflammation supposée être associée au développement des maladies cardio-coronariennes.


1. Di Mascio P. et al., Antioxidant defense systems: the role of carotenoids, tocopherols, and thiols, Am. J. Clin. Nutr., 1991, 53: 194S-200S.
2. Tinkler J.H. et al., Dietary carotenoids protect human cells from damage, J. Photochem. Photobiol. B, 1994, 26:283-285.
3. Terao J., Antioxidant activity of beta-carotene-related-carotenoids in solution, Lipids, 1989, 24: 659-661.
4. Miki W. et al., Astaxanthin-containing-drink, Patent application number 10155459, Japanese patent office, publication date 16 June 1998.
5. Kurashige M. et al., Inhibition of oxidative injury of biological membranes by astaxanthin, Physiol. Chem. Phys. Med., 1990, NMR 22, 27-38.
6. Bennedsen M. et al., Treatment of H. pylori infected mice with antioxidant astaxanthin reduces gastric inflammation, bacterial load and modulates cytokine release by splenocytes, Immunol. Lett., 1999, 70, 185-189.
7. Jyonuchi H. et al., Studies of immunomodulating actions of carotenoids. I. Effects of beta-carotene and astaxanthine on murine lymphocyte functions and cell surface marker expression in in vitro culture system, Nutr. Cancer, 1991, 16 (2): 93-105.
8. Jyonouchi H. et al., Studies of immunomodulating actions of carotenoids. II. Astaxanthin enhances in vitro antibodies production to T-dependent antigens without facilitating polyclonal B-cell activation, Nutr. Cancer, 1993, 19(3): 269-280.
9. Jyonuchi H. et al., Immunomodulating actions of carotenoids: enhancement of in vivo and in vitro antibody production to T-dependent antigens, Nutr. Cancer, 1994, 21 (1) : 47-58.
10. Tso M.O. et al., Method of retarding and ameliorating central nervous system and eye damage, US patent #5527533, Board of trustees of the University of Illinois, United States of America, 1996.
11. Tanaka T. et al., Chemoprevention of mouse urinary bladder carcinogenesis by the naturally occuring carotenoid astaxanthin, Carcinogen, 1994, 15:15-19.
12. Tanaka T. et al., Chemoprevention of 4-nitroquinoline-1-oxide-induced oral carcinogenesis by dietary curcumin and hesperidin: comparison with the protective effect of beta-carotene, Cancer Res., 1994, 54: 4653-4659.



Posté par rusty james à 17:32 - Big Pharma - Permalien [#]

samedi 7 février 2015

Recette de l'antibiotique naturel le plus puissant qui tue n'importe laquelle des infections dans le corps



Recette de l'antibiotique naturel le plus puissant qui tue n'importe laquelle des infections dans le corpsLa formule de base de ce puissant fortifiant remonte à l’Europe médiévale, c’est-à-dire à l’époque où les gens souffraient de toutes sortes de maladies et d’épidémies. 
Ce fortifiant est en fait un antibiotique qui tue les bactéries à Gram positif et à Gram négatif. Il dispose également d’une formule antivirale et antifongique puissante, augmente la circulation sanguine et le flux lymphatique dans toutes les parties du corps. Ce remède à base de plantes est le meilleur choix pour la lutte contre le candida. 
Ce fortifiant a aidé beaucoup de gens à guérir de nombreuses maladies virales, bactériennes, parasitaires et fongiques et même la peste! Sa puissance ne devrait certainement pas être sous-estimée. 
Il peut guérir de nombreuses maladies chroniques ou aiguës. Il stimule la circulation sanguine et purifie le sang. Cette formule a aidé des millions de personnes à travers les siècles à lutter contre la plupart des maladies les plus mortelles. Le secret réside dans la puissante combinaison d’ingrédients naturels de haute qualité et frais! 
Pour résumer, ce fortifiant est efficace dans le traitement de toutes les maladies, renforce avec succès le système immunitaire, agit comme antiviral, antibactérien, antifongique et antiparasitaire. Il est d’une aide précieuse dans les infections les plus graves. 
  
Recette du fortifiant 
Vous pouvez porter des gants lors de la préparation, en particulier lors de la manipulation des piments, car les picotements dans les mains peuvent être difficiles à supporter. Attention, son odeur est très forte et il peut stimuler les sinus instantanément. 
Ingrédients: 
  • 700 ml de vinaigre de cidre (toujours utiliser du bio)
  • 1/4 de tasse d’ail finement haché
  • 1/4 de tasse d’oignon finement haché
  • 2 piments frais, les plus forts que vous puissiez trouver (soyez prudent en les nettoyant, portez des gants!!!)
  • 1/4 de tasse de gingembre râpé
  • 2 cuillères à soupe de raifort râpé
  • 2 cuillères à soupe de curcuma ou deux morceaux de racine de curcuma
Préparation: 
  1. Mettez tous les ingrédients dans un bol et mélangez les, à l’exception du vinaigre.
  2. Transférez le mélange dans un bocal.
  3. Versez du vinaigre de cidre et remplissez le complètement. C’est préférable que le bocal contienne 2/3 d’ingrédients secs, et de remplir le reste avec du vinaigre.
  4. Fermez bien et remuez.
  5. Conservez le bocal dans un endroit frais et sec pendant 2 semaines. Remuez bien plusieures fois par jour.
  6. Après 14 jours, passez le mélange dans une passoire ou mieux, ajoutez une gaze pour bien extraire le jus.
  7. Utilisez le reste des ingrédients secs dans les préparations alimentaires.
Votre fortifiant est prêt à l’emploi. Vous n’avez pas besoin de le garder au réfrigérateur. Il durera longtemps. 
Astuce supplémentaire: vous pouvez également l’utiliser dans la cuisine – mélangez le avec un peu d’huile d’olive et utilisez le comme sauce à salade ou dans vos ragoûts. 
Dosage: 
  1. Attention: la saveur est très forte!
  2. Astuce supplémentaire: mangez une tranche d’orange, de citron ou de citron vert après avoir pris le fortifiant pour soulager la sensation de brûlure.
  3. Gargarisez-vous la bouche et avalez.
  4. Ne diluez pas dans de l’eau car cela réduirait l’effet.
  5. Prenez 1 cuillère à soupe chaque jour pour renforcer le système immunitaire et lutter contre le froid.
  6. Augmentez la quantité chaque jour jusqu’à atteindre une dose d’un verre à liqueur par jour.
  7. Si vous luttez contre une maladie ou une infection plus grave, prenez une cuillère à soupe du fortifiant 5-6 fois par jour.
  8. Il est sans danger pour les femmes enceintes et les enfants (utilisez de petites doses), parce que les ingrédients sont naturels et ne contiennent pas de toxines.
Les bienfaits pour la santé 
L’ail est un antibiotique puissant avec une large gamme de bienfaits. Contrairement aux antibiotiques chimiques qui tuent des millions de bactéries dont votre corps a besoin, il n’a pour cible que les bactéries et micro-organismes pathogènes. L’ail stimule et augmente également la quantité de bactéries saines. C’est un agent antifongique puissant qui détruit tout antigène, agent pathogène, et micro-organismes pathogènes. 
L’oignon est le plus proche parent de l’ail et il a une action similaire mais plus douce. Ensemble, ils créent un duo très puissant. 
Le raifort est une plante puissante, efficace pour les affections des sinus et des poumons. Il ouvre les voies des sinus et stimule la circulation là où les rhumes et la grippe commencent habituellement, comme le diraient la plupart des médecins. 
Le gingembre a des propriétés anti-inflammatoires puissantes et c’est un grand stimulant de la circulation. 
Les piments sont les stimulants de la circulation les plus puissants.  Leurs propriétés antibiotiques n’agissent que là où les affections pathogènes résident. 
Le curcuma est l’épice la plus parfaite, il nettoie les infections et réduit l’inflammation. Il bloque le développement du cancer et prévient la démence. Il est particulièrement utile pour ceux qui souffrent de douleurs articulaires. 
Le vinaigre de cidre - Il doit y avoir quelque chose de très sain dans l’utilisation du vinaigre de cidre car le père de la médecine, Hippocrate, l’utilisait vers les années 400 avant JC du fait de ses propriétés curatives. Il est dit qu’il n’a utilisé que deux remèdes : le miel et le vinaigre de cidre. Le vinaigre de cidre est fabriqué à partir de pommes fraîches et mûres qui sont ensuite fermentées et passent par un processus rigoureux pour donner le produit final. Le vinaigre de cidre contient de la pectine, une fibre qui réduit le mauvais cholestérol et régularise la tension artérielle. 
Les experts de la santé conviennent que les gens ont besoin de plus de calcium en vieillissant. Le vinaigre aide à l’extraction du calcium à partir d’aliments qui en contiennent, ce qui contribue au processus de maintien de la résistance osseuse. Une carence en potassium provoque une variété de problèmes, y compris la perte des cheveux, les ongles cassants et les dents fragiles, la sinusite et le nez qui coule. Le vinaigre de cidre est riche en potassium. Des études ont montré que les carences en potassium provoquaient une lenteur de la croissance.  Tous ces problèmes peuvent être évités si vous utilisez du vinaigre de cidre régulièrement. Le potassium supprime également les déchets toxiques de l’organisme. 
Le bêta-carotène prévient les dommages causés par les radicaux libres, maintient la peau ferme et jeune. Le vinaigre de cidre est bon pour ceux qui veulent perdre du poids. 
Il décompose la graisse, ce qui soutient un processus naturel de perte de poids. Le vinaigre de cidre contient de l’acide malique, efficace dans la lutte contre les infections fongiques et bactériennes. Cet acide dissout les dépôts d’acide urique qui se forment autour des articulations et soulage ainsi les douleurs articulaires. L’acide urique dissous est ensuite éliminé de l’organisme. 
On croit que le vinaigre de cidre est utile dans le traitement de problèmes comme la constipation, les maux de tête, l’arthrite, la faiblesse osseuse, l’indigestion, l’hypercholestérolémie, la diarrhée, l’eczéma, l’irritation oculaire, la fatigue chronique, l’intoxication alimentaire légère, la perte de cheveux, l’hypertension artérielle, l’obésité, et de nombreux autres problèmes de santé. 
Ce fortifiant est la meilleure combinaison pour lutter contre chacune de ces affections. Protégez votre santé en utilisant des antibiotiques naturels. 

 Borce Velkovski

Source : http://www.healthyfoodhouse.com/kill-your-infections-with-this-master-tonic-recipe-2/

vendredi 2 janvier 2015


La science confirme que le curcuma est aussi efficace que 14 médicaments
Le curcuma est l’une des plantes les plus étudiées qui existe aujourd’hui. Ses propriétés médicinales et ses composants (principalement la curcumine) ont fait l’objet de plus de 5600 études biomédicales revues et publiées.
En fait, notre projet de recherche d’une durée de cinq ans sur cette plante sacrée a révélé plus de 600 applications préventives et thérapeutiques potentielles, ainsi que 175 effets physiologiques bénéfiques.
Etant donné la densité considérable de recherches effectuées sur cette épice remarquable, il n’est pas étonnant qu’un nombre croissant d’études aient conclu qu’on peut le comparer favorablement à une variété de médicaments conventionnels, y compris :
Tahor/ Atorvastatine (médicament contre le cholestérol) : une étude de 2008 publiée dans le journal Drugs in R & D a constaté qu’une préparation basique de curcuminoïdes du curcuma se comparait favorablement à l’atorvastatine (nom commercial Tahor) sur la dysfonction endothéliale, la pathologie sous-jacente des vaisseaux sanguins qui entraîne l’athérosclérose, en association avec la réduction de l’inflammation et le stress oxydatif chez les patients diabétiques de type 2.

Corticostéroïdes (médicaments stéroïdiens)

une étude de 1999 publiée dans le journal Phytotherapy Research a constaté que le polyphénol primaire dans l’épice curcuma, se comparait favorablement aux stéroïdes dans la gestion de l’uvéite antérieure chronique, une maladie inflammatoire de l’œil.
Une étude de 2008 publiée dans Critical Care Medicine a conclu que la curcumine se comparait favorablement au médicament corticostéroïde dexaméthasone dans le modèle animal comme thérapie alternative pour protéger la transplantation pulmonaire associée à des blessures produites par des gènes inflammatoires. Une étude précédente de 2003 publiée dans Cancer Letters a trouvé qu’il se comparait également favorablement au dexaméthasone dans les lésions pulmonaires d’ischémie/ reperfusion.

Prozac/ Fluoxétine & Imipramine (antidépresseurs)

une étude de 2011 publiée dans le journal Acta Poloniae Pharmaceutica a constaté que la curcumine se comparait favorablement aux deux médicaments dans la réduction d’un comportement dépressif chez un modèle animal.

Aspirine (anticoagulant)

Une étude de 1986 in vitro et ex vitro publiée dans le journal Arzneimittelforschung a constaté que la curcumine a des effets de modulation antiplaquettaires et de prostacycline qui sont comparables à l’aspirine, en indiquant qu’il peut être intéressant chez les patients sujets à la thrombose veineuse et nécessitant un traitement anti-arthrite.

Médicaments anti-inflammatoires

une étude de 2004 dans le journal Oncogene a constaté que la curcumine (de même que le resvératrol) sont des alternatives efficaces à certains médicaments comme l’aspirine, l’ibuprofène, le sulindac, le phénylbutazone, le naproxène, l’indométacine, le diclofénac, la dexaméthasone, le célécoxib, et le tamoxifène en exerçant une activité anti-inflammatoire et antiproliférative contre les cellules tumorales.

Oxaliplatine (médicament de chimiothérapie)

une étude de 2007 publiée dans le International Journal of Cancer a constaté que la curcumine se compare favorablement à l’oxaliplatine comme agent antiprolifératif dans les lignées cellulaires colorectales.

Metformine (médicament contre le diabète)

une étude de 2009 publiée dans le journal Biochemitry and Biophysical Community Research a étudié en quoi la curcumine pourrait être utile dans le traitement du diabète, en trouvant qu’elle active l’AMPK (qui augmente l’absorption du glucose) and supprime l’expression du gène de la glucogénèse (qui supprime la production de glucose dans le foie) dans les cellules d’hépatome. Fait intéressant, ils ont trouvé que la curcumine était 500 à 100 000 fois (dans la forme connue sous le nom de tétrahydrocurcuminoïdes (THC)) plus puissante que la metformine en activant l’AMPK et sa cible en aval l’acétyl-CoA carboxylas (ACC).
Le curcuma et ses composants révèlent également leurs propriétés thérapeutiques dans les recherches sur la résistance des cancers à plusieurs médicaments.
Nous avons trouvé pas moins de 54 études indiquant que la curcumine peut induire la mort cellulaire ou de sensibiliser les lignées cellulaires de cancer résistant aux médicaments à un traitement conventionnel.
Nous avons identifié 27 études sur la capacité de la curcumine soit à induire la mort cellulaire ou à sensibiliser les lignées cellulaires de cancer résistant à plusieurs médicaments à un traitement conventionnel.
Si on considère que le curcuma est utilisé depuis des milliers d’années dans de nombreuses cultures à un usage culinaire et médical, cela en fait un argument fort pour utiliser la curcumine comme alternative à un médicament ou adjuvant dans le traitement du cancer.
Ou mieux encore, utilisez du curcuma certifié biologique (non irradié) à des doses culinaires réduites au quotidien afin de prévenir et des doses de concentré après qu’une maladie grave ait pris place. Vous nourrir au lieu de faire de l’automédication avec des « nutraceutiques », devrait être l’objectif d’une alimentation saine.
Sources:
Credits: Written by Sayer Ji of www.greenmedinfo.com via ESM

Source