lundi 30 septembre 2013

Manger des pommes



Manger des pommes régulièrement permettrait d'éviter de nombreux problèmes de santé, d'après une étude présentée au Congrès "Experimental Biology" 2008 de San Diego. Les personnes qui consomment des pommes réduiraient ainsi de 27 % leur risque de contracter un syndrome métabolique, lié à des troubles tels que le diabète ou les maladies cardiovasculaires (Sources Relax News).

D'après l'étude, qui s'appuie sur des données fournies entre 1999 et 2004 par l'enquête National Health and Nutrition Examination, les personnes mangeant des pommes ou des produits à base de ce fruit présentent une pression sanguine moins élevée.
D'autre part, le tour de taille des consommateurs de pommes est également moins important.

La pomme est un fruit merveilleux tant il est bon pour la santé. Une pomme de 150 grammes n'apporte que 70 Kcal. Autrement dit, mieux vaut la préférer à une pâtisserie en cas de petite faim. 
 
Facile à préparer la pomme se décline en une multitude de préparations, associée à des fruits, des viandes, du poisson, des abats. Elle se marie particulièrement bien au boudin noir. Cuite ou crue, la pomme peut être consommée plusieurs fois par jour.
En plus d'être pauvre en calories, elle est riche en :
  • fibres,
  • magnésium,
  • potassium,
  • phosphore,
  • vitamines,
  • fructose,
  • glucides,
  • eau,
  • antioxydants.
  •  
  • Les vitamines sont principalement concentrées dans la peau de la pomme. C'est la raison pour laquelle il est recommandé de manger sa peau crue ou cuite, après l'avoir passée sous l'eau et essuyée.
     
    La pomme aide à lutter contre le cholestérol grâce à son pouvoir d'absorption des lipides dans l'intestin. Elle exerce un pouvoir régulateur sur la pression sanguine, participe activement contre les maladies cardiovasculaires, agit directement sur la diminution des risques du cancer du côlon.
     
    Si la pomme est conseillée en cas de régime alimentaire, c'est parce qu'elle coupe la faim, évite les nombreux grignotages dangereux pour la santé et le poids. Les croqueurs de pommes ont la taille plus fine que ceux qui n'en mangent pas.
     
    Pratique, la pomme se glisse facilement dans un sac et se déguste partout. Elle permet, lors d'une activité physique, de redonner un coup de fouet en cas de coup de barre grâce aux fructoses et aux glucides qui la composent. Composée à 85 % d'eau, elle réhydrate et désaltère.
     
    Les femmes enceintes ont intérêt à consommer des pommes.
  •  
  • Associé au poisson, ce fruit contribue à la bonne santé du bébé.
  • Des études ont démontré que cette association pomme et poisson protège le bébé contre l'eczéma et l'asthme à long terme. Cette protection semble être due aux antioxydants que contient la pomme.
  •  
  •  Une future maman a donc tout intérêt à manger plusieurs pommes par jour cuites et crues.
     
  • Crue, cuite ou en jus, la pomme est une mine de bienfaits pour la santé des petits et des grands. Économique, on la trouve toute l'année en de nombreuses variétés.
     
    La pomme contient une grande variété d’antioxydants qui permettent de prévenir les cancers, en particulier le cancer du poumon, ainsi que les maladies cardiovasculaires. Pour profiter de cet atout de la pomme, il est préférable de la consommer avec sa peau, qui possède davantage de pouvoir antioxydant que sa chair.
     
    Des études ont par ailleurs démontré qu’une consommation régulière de pomme pouvait avoir des effets positifs sur les fonctions respiratoires et ainsi prévenir l’asthme.
     
    La pomme contient d’importantes quantités de fibres. La moitié de ces fibres sont solubles, en particulier de la pectine. Celle-ci, particulièrement présente dans la peau de la pomme, permet de diminuer le cholestérol, notamment le mauvais cholestérol. Il faut toutefois pour cela consommer deux ou trois pommes par jour. Sa richesse en fibre permet, même avec des quantités moindres, de réguler le transit intestinal.
     
    La pomme est riche en vitamines, notamment des vitamines du groupe B et E, ainsi que des vitamines C. Notez que la peau des pommes concentre davantage de vitamines C que sa chair. Cuire la pomme diminue également son apport vitaminique. Elle contient par ailleurs 85 % d’eau, ce qui, en plus de vous rafraîchir et de vous désaltérer, vous apporte de multiples minéraux et oligo-éléments, en particulier du potassium.
     
    La pomme est un fruit modérément calorique car elle ne contient en moyenne que 80 calories. Elle est ainsi le coupe-faim idéal dans le cadre d’une alimentation saine. Ces calories sont pour la plupart apportées par les glucides contenus dans la pomme : 12 g pour 100 g. Elle contient en revanche de très faibles quantités de lipides et de protéines, puisque 100 g de pomme n’apportent pas plus de 0,3 g de chaque.
  •  
  •  
    Les pommes peuvent être conservées plusieurs jours dans une corbeille à fruits. Veillez toutefois à ne pas les laisser dans une pièce surchauffée. Vous pouvez également les conserver dans le bac à légumes de votre réfrigérateur, ce qui évitera qu’elles ne continuent à mûrir.


Pomme : à croquer sans modération


Les vertus de la pomme

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire