mardi 10 janvier 2012

sourire

Ron Gutman passe en revue une pile d'études sur le sourire, et révèle quelques résultats surprenants. Saviez-vous que votre sourire permet de prédire votre espérance de vie -- et qu'un simple sourire a un effet mesurable sur votre bien-être général ? 
  • Plus une personne sourit, plus elle vit longtemps
  • Le sourire est contagieux (un peu comme le bâillement): Vous aurez tendance à sourire en face de quelqu'un qui sourit.
  • Sourire en réaction à quelqu'un qui vous sourit aide notre cerveau à évaluer si le sourire est forcé ou non. Une expérience montre qu'avec un stylo entre les dents (qui empêche de sourire), les personnes perdent leur faculté à détecter si un sourire est forcé.
    Les personnes botoxées perdent également cette faculté (tests IRM fonctionnelle à l'appui).
  • Sourire, même de force, modifie votre état d'esprit (cela modifie le comportement de zones émotionnelles du cerveau, et nous aide à nous sentir mieux). Souriez ! Vous vous sentirez mieux.
  • Des chercheurs anglais ont découvert qu'un sourire peut générer le même niveau de stimulation du cerveau que jusqu'à 2 000 barres de chocolat.
  • Sourire peut contribuer à réduire le niveau d'hormones de stress comme le cortisol, l'adrénaline et la dopamine, augmenter le niveau d'hormones qui améliorent l'humeur comme l'endorphine et réduire globalement la tension artérielle.
  • Une étude récente à l'Université de Penn State a montré que quand nous sourions nous n'avons pas seulement l'air plus aimable et courtois, mais nous apparaissons en fait plus compétent.
Préparez-vous à activer quelques muscles faciaux en découvrant ce comportement contagieux fruit de l'évolution.





source :http://www.ted.com/talks/lang/fr/ron_gutman_the_hidden_power_of_smiling.html

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire